Navigation Menu+

La Moxibustion

Posted | 0 comments

moxibustion-japonaise_40164802

J’ai découvert la moxibustion japonaise en février 2014 et j’ai suivi une nouvelle formation en 2015 sur la moxibustion chinoise. Peu connue de la majeur partie de nos contemporains occidentaux, cette technique qui ne requière que le bâton de moxa ou cône de moxa est amenée à s’implanter progressivement dans les techniques naturelles de bien-être tant son utilisation est simple et ses résultats rapides. Je l’utilise personnellement pour diminuer fortement mes douleurs de sciatique. Cette technique fait partie de ma pharmacie familiale.

D’origine chinoise, la moxibustion est l’art d’utiliser la combustion de poudre d’armoise dans un but thérapeutique en appliquant la chaleur dégagée sur une zone spécifique. Au Japon, la moxibustion a été développé avec tant de sophistication qu’elle n’a désormais plus grand-chose à voir avec son ancêtre chinois.

Dans l’Okyu, technique de moxibustion japonaise indirecte, les résultats thérapeutiques sont liés non pas à la quantité de chaleur utilisée mais à la grande précision de la moxibustion en terme de température et de localisation sur le corps.

Dans cette approche, le traitement ne s’effectue plus à partir d’une déduction diagnostique mais par l’établissement d’un dialogue entre le corps de la personne et la thérapeute qui doit identifier par une palpation très précise les points critiques d’application de la chaleur du moxa.

Dans le’ Tonetsukyua, technique de moxibustion directe développée au Japon et chaleur pénétrante qui implique la combustion directe contrôlée – dégageant très peu de fumée – de cônes d’armoise de petite taille (grain de riz) au-dessus la peau.

Ces enrichissements au niveau techniques venus des pratiquants japonais ont fait que la moxibustion est reconnue aujourd’hui pour sa grande efficacité et sa rapidité d’action dans le traitement de nombreux troubles : constipation, douleurs articulaires et musculaires, refroidissements, troubles du sommeil, angoisses, retrouver de l’énergie…

La moxibustionUne cliente me dit après le soin de pédicurie de regarder sous son 3ème orteil près de la phalange car quand elle posait son pied à terre c’était douloureux. Je venais à ce moment de terminer une formation organisée chez Marie-France Pierre à Liège où l’expert international Felip Caudet y était invité pour donner un séminaire sur la moxibustion japonaise. Mon intuition était de lui faire cette nouvelle technique, et je la lui propose. Cette nouvelle manière pour moi de traiter le pied avec cette technique ancestrale de soulager les maux par la chaleur du moxa (c’est de l’armoise, plante séchée et chauffée comme un bâton d’encens) fut vraiment ce qui pu totalement soulager cette dame de sa douleur.

Elle est repartie ravie de m’avoir fait confiance.

Prendre RDV